Damien Mermet
Damien Mermet | Directeur associé

COHESION – L’intelligence collective : point clé de la cohésion et de la performance de l’entreprise ?

Publié le 15 | 12 | 2011    Imprimer le contenu de la page Envoyer à un ami

Face à une année 2012 qui s’annonce très sensible et confrontées à des écosystèmes à la fois complexes et en évolution permanente, la plupart des entreprises vont chercher à renforcer leur capacité de compréhension et d’action au plus proche des clients et des partenaires. La mobilisation des collaborateurs et le renforcement du collectif sont une des réponses à déployer.

Le collectif, source de responsabilisation

Dans un contexte en transformation, voire un contexte de crise, l’une des clés de réussite réside dans la mobilisation des collaborateurs pour former un collectif soudé dans lequel chacun s’engage et prend ses responsabilités. Par exemple, dans le secteur des services, le développement des marges de manœuvre des téléconseillers pour qu’ils soient en mesure de satisfaire les clients est aujourd’hui une préoccupation pour de nombreuses entreprises.
Pour parvenir à cet engagement, il convient d’agir à la fois sur la culture (les croyances, les représentations, les valeurs, les principes, les envies, les comportements) et sur les « outils » et « systèmes » qui structurent les comportements (la contractualisation, l’évaluation, la gestion des carrières, l’accès et le partage de l’information).

Favoriser l’intelligence collective

C’est en allant au-delà de l’engagement individuel par la mobilisation de « l’intelligence collective » des équipes que l’entreprise peut maximiser sa capacité d’innovation et sa performance. L’intelligence collective c’est à la fois la capacité de chacun à raisonner par rapport à l’intérêt collectif et la capacité du collectif à assembler et démultiplier les compétences disponibles selon la logique du « 1+1=3 » (voir focus « Intelligence collective : comment développer la performance collective de vos collaborateurs » ).
Le développement des communautés de pratique métier et des réseaux sociaux d’entreprise correspondent complètement à cette idée (voir article). Au-delà de ce type de projets spécifiques, cela interroge très concrètement et quotidiennement les comportements et méthodes de travail en groupe pour faciliter l’expression, l’écoute, la créativité, l’analyse, la décision, l’appropriation (voir focus « Intelligence collective : jouer pour mieux travailler).

La cohésion : l’alliance des différences

Développer la capacité d’un collectif à travailler efficacement ensemble suppose de prendre le temps de construire progressivement la confiance et d’aider chacun à apprendre et à apprécier de travailler avec des personnes très différentes de lui. En effet, une cohésion performante ce n’est pas le clonage, mais la diversité et la complémentarité.
Ainsi, le développement de la cohésion et de l’intelligence collective peut prendre de multiples formes depuis la conduite d’un projet global de « transformation culturelle » jusqu’à des actions très ponctuelles au niveau d’une équipe.
Les bénéfices de cette approche en termes d’innovation, de développement et de performance sont très importants. Alors qu’est-ce qui en rend aussi difficile sa mise en œuvre ? Sans prétendre donner une réponse définitive, l’une des réponses semblerait résider notamment dans l’importance du travail personnel que les dirigeants doivent faire pour « lâcher prise ».

[Article rédigé en collaboration avec Laura Gueye, consultante]

Partager

Viadeo Facebook LinkedIn Twitter delicious RSS Imprimer le contenu de la page Envoyer à un ami

Autres articles

  • 2015

    C’est l’année choisie par Baidu (l’équivalent chinois de Google) pour présenter ses premiers prototypes de voitures intelligentes. Notons toutefois que…

  • Les objets connectés, leviers clés des Cleantech

    Lier les buzzwords « objets connectés » et « cleantech »  pourrait passer pour un gimmick de communicant afin d’attirer l’attention. Ils sont pourtant…

Voir tous les articles